Accueil » 10 exercices pour améliorer la prise d’information des joueurs

10 exercices pour améliorer la prise d’information des joueurs

La prise d’information est un terme à la mode depuis plusieurs années maintenant. Pourquoi tout le monde en parle ? De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce vraiment si important ? Et surtout, comment la développer chez vos joueurs ? Toutes ces questions ainsi que 10 exemples d’exercices observés chez les pros vous attendent dans cet article. Alors gardez l’œil ouvert !

Depuis quelques années maintenant, dans les centres de formation, l’accent a été mis sur les joueurs dits « intelligents ». Alors qu’avant on recherchait des joueurs au gros potentiel physique, on recherche maintenant des joueurs capables de comprendre le jeu. Ce changement d’orientation est clairement observable depuis l’avènement des milieux de terrain du FC Barcelone : Xavi & Iniesta. Les deux dépassant péniblement les 170cm, ce sont tout sauf des monstres physiques !

prise d'information xavi iniesta
Xavi & Iniesta. Le duo qui a lancé la mode des joueurs « intelligents »

Mais alors pourquoi un tel changement d’orientation ? Tout simplement parce que la progression est plus aisée que pour la vitesse par exemple. Et les résultats de cette progression offrent un gain et un avantage immense aux joueurs. Si en plus ces derniers ont le potentiel physique qui va avec, alors ils seront toujours en avance.

Prenons un exemple : vous défiez Usain Bolt au 100m. Quelles sont vos chances de victoire ? Aucune. Physiquement il est largement au-dessus de vous (et du reste du monde). Mais comme vous êtes plus malin, vous voyez que vous pouvez vous placer ailleurs. Vous vous mettez donc à la ligne des 50 mètres. Vous êtes aussi observateur et arrivez à anticiper le départ de 2 secondes. Quelles sont vos chances maintenant ? Bien plus élevée, en effet !

Certes au 100m tous les concurrents doivent courir 100m et si vous partez avant il y a faux départ. Mais au football ces variables sont possibles. Et si elles sont bien exploitées, permettent de gagner entre 0.5 et 1 seconde sur l’adversaire ! Beaucoup plus que n’importe quel exercice de vitesse. Voilà pourquoi la prise d’information est devenue si importante ces dernières années. Et voici 10 exercices qui permettent de travailler cet aspect.

Exercices 1 & 2 de prise d’information

prise d'information 1-2

Télécharger la fiche d’exercice

Restons au Barca avec cet exercice venu tout droit de La Masia. C’est un classique de la prise d’information.

Faites trois équipes de couleurs différentes. Dans la première séquence (gauche), les jaunes passent aux rouges, qui passent aux bleus, qui passent aux jaunes. Dans cet exercice, il est important que les joueurs sans ballons cherchent à en recevoir. Ils doivent être actif, se proposer dans des espaces, observer quels joueurs peuvent jouer avec eux. Durant la passe, le receveur doit prendre l’information des joueurs libres de la couleur avec laquelle il doit jouer. Afin de « réserver » le joueur libre, il peut le nommer et éviter qu’il reçoive un ballon entre temps.

Dans la deuxième séquence (à droite), le circuit est identique au précédent mais le passeur presse le receveur. On simule donc un pressing à la perte et on oblige le receveur à jouer plus vite.

Dans les deux cas il est possible de complexifier ou simplifier l’exercice. Tout d’abord, veillez à changer régulièrement le sens du circuit. Une fois Jaune-Rouge-Bleu-Jaune, une fois Jaune-Bleu-Rouge-Jaune. Vous pouvez également ajouter une quatrième ou une cinquième couleur. Pensez aussi à introduire plusieurs ballons dans l’exercice afin qu’il y ait beaucoup de répétitions. Enfin, vous pouvez imposer une contrainte technique à chaque équipe. Par exemple, Jaunes en 2 touches obligatoires, Bleus en 1 touche et Rouges libres. Pensez là aussi à changer les contraintes régulièrement.

Exercices 3 & 4 de prise d’information

prise d'information 3-4

Télécharger la fiche d’exercice

Voici un autre exercice de prise d’information venu tout droit de La Masia de Barcelone. C’est une variation plus complexe de l’exercice précédent.

Faites à nouveau trois équipes de couleurs différentes. Un joueur de chaque équipe sort du carré et se place à l’une des extrémités du carré. Ces joueurs-là courent autour du carré durant la séquence. Les joueurs à l’intérieur se font des passes. Durant la passe, le receveur doit prendre l’information dans son dos de la couleur du joueur qui court à l’extérieur. C’est avec cette couleur qu’il devra jouer. La consigne lorsqu’il n’y a pas de joueur sur le côté est au choix de l’entraîneur. Le joueur peut jouer librement, avec sa couleur, jouer avec la couleur qui arrive, etc.

Dans la deuxième séquence (à droite), l’exercice est identique au précédent mais le passeur presse le receveur. On simule donc un pressing à la perte et on oblige le receveur à jouer plus vite.

A nouveau, il est possible de complexifier ou simplifier l’exercice. Tout d’abord, veillez à changer régulièrement les joueurs à l’extérieur. Ces derniers peuvent faire un travail de conduite de balle, de coordination, de conditionnement physique, etc. Soyez créatifs pour que ça ne soit pas trop ennuyeux pour eux. Vous pouvez également ajouter une quatrième couleur pour que tous les côtés soient occupés. Pensez aussi à introduire plusieurs ballons dans l’exercice afin qu’il y ait beaucoup de répétitions. Une nouvelle fois, vous pouvez imposer une contrainte technique à chaque équipe. Par exemple, Jaunes en 2 touches obligatoires, Bleus en 1 touche et Rouges libres. Pensez là encore à changer les contraintes régulièrement.

Exercices 5 & 6 de prise d’information

prise d'information 5-6

Télécharger la fiche d’exercice

Dans la même veine que les exercices précédents, l’Olympique Lyonnais nous propose une variation légèrement plus simple. Si vos joueurs ont peu de notions de prise d’information, ça peut être une bonne introduction.

Faites des groupes de joueurs et numérotez-les. Dans la première séquence (gauche), le joueur 1 passe au joueur 2, qui passe au joueur 3, etc. Le dernier joueur passe au joueur 1 et la séquence recommence. Les joueurs doivent en permanence connaître la position du joueur qui leur fera la passe et celui auquel ils passeront. Ils doivent être actif, se proposer dans des espaces logiques, afin de pouvoir continuer la séquence. Durant la passe, le receveur doit une dernière fois prendre l’information sur la position du joueur auquel il doit passer.

Dans la deuxième séquence (à droite), l’exercice est identique au précédent mais le passeur presse le receveur. On simule donc un pressing à la perte et on oblige le receveur à jouer plus vite.

Encore une fois, il est possible de complexifier ou simplifier l’exercice. Premièrement vous pouvez changer le sens du circuit. Séquence croissante (1-2-3-4), séquence décroissante (4-3-2-1), séquence « +2 -1 » (1-3-2-4-3-5…), les possibilités sont innombrables. Là aussi vous pouvez introduire plusieurs ballons dans l’exercice afin qu’il y ait beaucoup de répétitions. Et bien entendu, vous pouvez à nouveau imposer une contrainte technique aux joueurs. Par exemple, les pairs en 2 touches obligatoires, les impairs en 1 touche. Pensez là encore à changer les contraintes régulièrement. Enfin, une compétition entre les groupes est également possible.

Exercices 7 & 8 de prise d’information

prise d'information 7-8

Télécharger la fiche d’exercice

Cet exercice de prise d’information est régulièrement proposé dans les formations Coerver Coaching. De plus, le centre de formation du SL Benfica l’utilise également.

Faites des groupes de joueurs (idéalement des groupes de 8). Dans la première séquence (gauche), le joueur passe au joueur de son choix et va à un cône différent. Le receveur observe la course du passeur durant le trajet du ballon et joue où l’appel a été fait. Après sa passe, lui-même fait un appel à un cône différent, etc. etc. Notez aussi que le joueur en attente vers qui l’appel se fait doit proposer un déplacement. Celui-ci se fait toujours à l’opposé (si l’appel vient de la droite, il se déplace à gauche).

Dans la deuxième séquence (à droite), l’exercice est légèrement différent du précédent. Le joueur fait une passe au joueur de son choix et va au milieu du carré (recherche de une-deux). Du milieu, il joue avec un autre partenaire et fait un appel au dernier cône. Les joueurs doivent cette fois « trier » les appels. L’appel en direction du centre sollicite le une-deux. L’appel du centre en direction d’un cône sollicite la prise d’information de la course du partenaire.

Encore une fois, il est possible de complexifier ou simplifier l’exercice. La séquence 2 en est la preuve. Vous pouvez par exemple mettre 6 cônes (groupe de 12) et y ajouter un ballon supplémentaire. Cela offre plus de répétitions mais également plus d’informations à prendre. Vous pouvez bien évidemment imposer une contrainte technique aux joueurs. Par exemple, jouer en 2 touches obligatoires, ou en fonction de la couleur du cône. Pensez là encore à changer les contraintes régulièrement. Enfin, une compétition entre les groupes est également possible.

Exercices 9 & 10 de prise d’information

prise d'information 9-10

Télécharger la fiche d’exercice

Pour les deux derniers exercices, voici un que j’ai appris dans un des clubs où j’ai travaillé. Cet exercice est idéal si vous ne connaissez pas encore bien vos joueurs. Vous pouvez bien entendu l’utiliser même si vous les connaissez bien !

Faites des groupes de joueurs. Dans la première séquence (gauche), le joueur qui reçoit le ballon doit nommer le joueur à qui il va passer. Le nom doit absolument être prononcé avant la première touche de balle. Le joueur nommé doit proposer un appel à son coéquipier. Les autres joueurs doivent prendre les informations des joueurs alentours afin de savoir d’avance avec qui jouer lorsqu’ils sont nommés.

Dans la deuxième séquence (à droite), le circuit est légèrement différent du précédent. Cette fois, c’est le passeur qui donne un nom avec lequel le receveur devra jouer (jeu à 3).

Il est bien entendu à nouveau possible de complexifier ou simplifier l’exercice. Le passeur peut presser le receveur, simulant un pressing à la perte et obligeant le receveur à jouer plus vite. Vous pouvez également combiner cet exercice avec le premier de la liste et faire une séquence de couleurs. Si le groupe est grand, introduisez plusieurs ballons dans l’exercice afin qu’il y ait beaucoup de répétitions. Enfin, vous pouvez imposer une contrainte technique aux joueurs. Par exemple, les prénoms de A à M ont 2 touches obligatoires, et N-Z 1 touche. Pensez là aussi à changer les contraintes régulièrement.

Bonus vidéo : la prise d’information par Lucien Favre

L’OGC Nice et son entraîneur Lucien Favre ont fait sensation lors de la saison 2016/2017. Je vous laisse donc avec la vidéo ci-dessous qui propose un exercice de prise d’information très intéressant.

Concernant les dimensions des différents exercices, je vous renvoie vers l’article traitant du sujet. Tous les exercices présentés dans cet article sont parfaits en guise d’échauffement. Je vous suggère de les utiliser comme tel. Le cœur de la séance étant le plus souvent en opposition, les joueurs ont déjà énormément d’informations à prendre. Faites donc en sorte qu’ils prennent l’habitude de sortir leur regard du ballon, qu’ils regardent autour d’eux. Car finalement la prise d’information, c’est juste cette habitude à prendre.

 

Crédits images & vidéos :

  • PublicDomainPictures – Pixabay
  • Rohan Sood – Goal.com
  • Images personnelles
  • OGC Nice –  Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*